Browsing Tag

decoration

DE CHIC ET DE BROC

L’AMÉNAGEMENT D’UNE TERRASSE URBAINE

1 septembre 2016

terrasse urbaine

C’est la rentrée  !

Entre nous, on est d’accord, septembre est arrivé bien trop vite. Alors qu’il y a encore quelques années, on frétillait à l’idée de présenter notre nouveau cartable aux copines et de pouvoir déballer nos nouvelles fournitures avec cette odeur inimitable de plastique. A l’heure actuelle c’est légèrement différent. On pleurerait presque une veille de rentrée. Et même si l’idée de présenter notre nouveau it-bag aux copines nous rend joie on pense déjà aux prochaines vacances.

Alors aujourd’hui on poursuit avec l’été. Nous voulions enfin vous montrer notre petit coin de verdure où on a passé de longues heures durant cette période muy caliente.

Dans notre nouveau home sweet home depuis cet hiver, on a laissé passé quelques mois et l’arrivée des beaux jours pour aménager, à notre goût, ce petit coin de verdure. Entre nous, cette petite bulle extérieure c’était un peu la cerise sur le gâteau. Quel bonheur de pouvoir y prendre son café du matin, de partager une après-midi barbec entre amis ou encore des soirées à rallonge autour de bons cocktails (toujours avec modération).

L’objectif était simple, nous voulions un espace potager que nous avons installé dans un grand bac déjà présent à notre arrivée, conserver l’espace plantations tout en le garnissant davantage. Mais surtout fabriquer un espace détente sans trop encombrer la terrasse. C’est chose faite avec nos fauteuils et cette petite table basse made in nos petites mains faute d’avoir trouvé notre bonheur en magasins.

Quelques achats plus tard, chez Monoprix, Ikea, Alinea, Weber, Castorama et une visite de quelques heures chez Jardiland, nous voilà parties pour une bonne journée de boulot. Rangement et jardinage compris.

Nous voulions aussi, et surtout, profiter de cet article pour vous présenter deux marques coup de cœur.

 Commençons par Bacsac. Entre le sac et le pot de fleur, légers, colorés, résistants, ils conservent l’humidité mais laissent passer le trop plein d’eau. Aucune chance que la couleur ne se ternisse, ils sont traités pur. Le soleil ou le gel même pas peur. Notre olivier est ravi de cette trouvaille et nos petites plantes sont bien installées dans cette jardinière accrochée. On imagine déjà accumuler plusieurs jardinières Bacsac pour un mur végétal haut en couleurs.

Nous sommes ravies de vous présenter aussi Maiori, cette marque spécialisée dans l’extérieur qui prône l’art de vivre. Nous avons eu la chance de rencontrer une partie de l’équipe à Cannes, où nous avons découvert leurs lampes pour la première fois. On a complètement craqué pour le design de cette lampe et l’ambiance qu’elle installe. Ultra légère, résistante et surtout solaire, que demander de plus ? La définition même de l’esthétisme. Elle joue la nomade sur terrasse, et trouve sa place en fonction de nos envies.

Mais revenons à nos plantations ! Vous connaissez notre passion pour les plantes, nous n’avons pas pu résister et on s’est un peu lâchées. Tomates cerises, tomates cœur de pigeon, thym, ciboulette, persil, basilic, menthe, romarin. Mais encore palmier, olivier, laurier rose, hortensia, fougère trompe d’éléphant, lierre terrestre mais encore un pelargonium citriodorum crispum ou plus simplement une plante répulsive pour les moustiques, un eqpinosa huernia pillansii mais aussi un ou une pardonnez nous, ceanothus skylark. Bref, on a fait simple.

Bien au vert en ville à cultiver nos aromates, nous avons l’intention de profiter de notre terrasse jusqu’à ce que l’hiver s’installe. Et surtout, nous avons hâte de voir comment toutes ces plantations vont évoluer à travers les saisons. On vous donne donc rendez-vous au printemps prochain.

Un petit bonus pour finir, la recette de la parfaite citronnade avec seulement : 2 citrons /1 orange à jus / 50g de sucre en poudre / 1,5L d’eau chaude. Coupez les citrons en rondelles, versez le sucre dessus et mélangez. Versez l’eau bouillante dessus puis laissez infuser. Une fois tiède ajoutez le jus de l’orange et presser bien les citrons. Plus qu’à mettre au frais et à déguster.

Merci encore à Bacsac et Maiori !

E&C

Fauteuils Ikea, Alinéa, Monoprix // Barbecue Weber // Jardiniere, pot classique et pot suspendu Bacsac //

Lampe Petite solaire Maiori // Bougie Sarah Lavoine pour Monoprix // Carafe et lanterne Ikea

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

terrasse urbaine

 

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

PIMPER SON ENTRÉE

28 août 2016

pimper son entrée

Salut la compagnie !

Il est temps pour Cerise sur le Gateau de reprendre le rythme, doucement mais sûrement. On espère que la canicule n’a pa eu raison de vous et que vous avez pu profiter de ce bel été ?
De notre côté c’était plutôt pas mal, on espère que vous avez suivi nos aventures estivales ici et là sur Instragam ? Séance de rattrapge par ici.

 Durant notre pause – pour cause de vadrouillage – nous n’avons pas non plus chômé, faut pas croire. Au contraire, on a profité de ce rythme plus cool pour mener à bien quelques projets.

Aujourd’hui, on commence par vous parler de notre projet déco sur le thème : pimper son entrée ! Elle était sombre, vieillotte. Entre nous, le courant avait de plus en plus de mal à passer. C’était sans compter sur notre ami le papier peint et un coup de coeur pour ce modèle Gridline. Un rouleau de papier peint, de la colle, une petite heure de boulot et le tour est joué.

De notre côté on est plutôt fans du résultat. Un accessoire par ici un autre par là et hop on se verrait même y passer un petit moment détente dans cette entrée.

Merci à A3P pour ce papier peint qu’on avait d’ailleurs déjà utilisé dans un précédent DIY. Et à Livingo pour cette chaise qui ne nous quittera plus, difficile de choisir avec la multitude de modèles proposés.

A très vite pour la suite de nos aventures déco de l’été. Stay tuned.

E&C

pimper son entrée

pimper son entrée

pimper son entrée

pimper son entrée

pimper son entrée

pimper son entrée

pimper son entrée

pimper son entrée

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

IL EST 18H39

20 juin 2016

DIY décoration en partenariat avec Castorama

 Salut la compagnie !

Il y a quelques semaines, Julie nous propose par mail de relever un défi, celui de jouer au Doer… Oui mais c’est à dire ? Un doer chez Castorama, c’est une personne qui fait, invente, ose, crée, bidouille, fourmille de créativité, de malice et d’astuces et qui n’a pas peur d’une perceuse. Rien que ça. Alors ni une ni deux nous acceptons et aujourd’hui on vous présente le résultat de ce défi ainsi que le concept.

Le principe était simple : imaginer et fabriquer un objet à partir d’un kit de base de création en 3 semaines. Il s’agit des défis de 18h39.fr organisé par Castorama. Vous connaissez notre passion pour les Do it Yourself, alors difficile de décliner l’invitation.

Dans le kit nous disposons de : 3 câbles d’alimentation en tissu, 1 ampoule décorative LED filament, 2 douilles, 3 interrupteurs, 2 coloris de fiches, un tournevis et une pince. Mais aussi de cartes joker : « A 2 c’est mieux », « L’appel à un expert » et une « Carte Mystère ». Autant vous dire que ce DIY a clairement été pensé à deux, car évidemment, à deux c’est mieux ;)

Avec toutes ces petits choses, nous avons donc décidé d’imaginer notre nouvelle lampe de chevet 2 en 1 : elle fait lampe mais aussi table de chevet. Elle est pas belle la vie ?!

Elle vous tente ? Pour vous lancer vous aussi c’est par ici.

// La shopping list //

1 câble d’alimentation en tissu blanc

1 ampoule décorative LED filament

1 douille

1 interrupteur

1 fiche

De la peinture blanche

De la colle

Une boîte à vins

Un morceau de papier peint (ici le Gridline grâce à A3P)

Vous aurez aussi besoin d’une règle, d’un crayon, d’un pinceau, d’un tournevis plat d’électricien et d’une pince pour couper et dénuder les fils. Mais aussi de la fameuse perceuse. Notre nouvelle amie.

// La to do //

Dans un premier temps, à vous les mesures car il va falloir percer votre boîte à vins à deux endroits pour faire traverser le câble d’alimentation de haut en bas. Nos petites croix en place on s’arme de notre perceuse et des mèches à bois plates spécialement achetées pour l’occasion. Et hop rien de plus facile.

Nous avons après coup, décidé de peindre notre boîte en blanc – voilà pourquoi la peinture ne figure pas sur la photo, vous savez tout. On laisse tout de même le fond dans son jus pour garder un effet naturel et faire ressortir le câble d’alimentation qui sera blanc lui aussi.

Première couche. Deuxième couche. Une fois la peinture sèche, vous pouvez alors pré-découper votre morceau de papier peint et le coller sur la partie basse de votre future lampe-table de chevet.

Monter ensuite la lampe en disposant dans un premier temps la fiche à l’extrémité du câble. Il vous faudra dénuder les fils au bout du câble afin de les connecter à la fiche. N’hésitez pas à coller du scotch à l’extrémité du câble coupé pour éviter qu’il ne s’effile.  A vous de bien mesurer la distance que vous souhaitez laisser entre chaque élément et de couper le câble aux bons endroits. Dénuder à nouveau les fils et connecter l’interrupteur d’un côté et de l’autre. N’oubliez pas de glisser le câble dans la boîte au niveau des trous et enfin dans un dernier temps de fixer la douille puis l’ampoule à l’autre extrémité du câble.

On ne va pas vous mentir, l’opération ou plutôt les opérations délicates de ce DIY ont été de dénuder les fils puis de les fixer à l’aide de ces toutes petites visses – léger casse-tête – en respectant l’association mâle femelle et éviter en même temps les faux contacts. On en transpire encore.

Mais voilà le résultat est là et…

C’est nous qui l’avons fait !!!

Notre mission maintenant terminée, nous n’avons plus qu’à refiler le bébé ou plutôt un nouveau défi à une blogueuse de notre choix. Le choix est fait ! Nous nominons Solène du blog Rise and Shine pour ce défi fort sympathique. A toi de jouer Solène.

Et pour ne pas faire de jalouses ni de jaloux, sachez que vous pouvez vous aussi tenter de relever le défi en jouant à notre jeu concours sur Instagram. Castorama vous propose de recevoir chez vous le kit de création et de relever à votre tour ce défi. C’est par .

E&C

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DIY décoration en partenariat avec Castorama

DO IT YOURSELF

ON DIT CHEERZ !

3 juin 2016

DIY déco CHEERZ

Hello !

Nos petits doigts reprennent du service avec un DIY tout nouveau tout beau qui va envoyer de la paillette. Une toute première collaboration avec CHEERZ, cette jolie petite entreprise qui nous permet d’imprimer nos souvenirs. Geste que l’on remettait trop souvent au lendemain, selon nous. Simple tirage photos, album ou même poster, on a le choix et on se prend vite au jeu. A nous les tonnes de pola de ces doux moments de folie.

Revenons à notre DIY. L’idée est simple, pimper sa déco avec une idée so easy. Et celle-ci autant vous dire qu’elle est simplissime. Un cadre, des photos, des paillettes et hop le tour est joué. Pépouze. Vous pouvez étaler vos souvenirs en mode GLITTER.

Pour ce DIY, il vous faudra que quelques petites choses.

// La shopping list //

Vos photos imprimés

Un cadre

Des paillettes

Du scotch

// La to do //

Choisissez pour commencer les photos que vous voulez disposer dans votre cadre. Rien n’est figé puisque vous pourrez ensuite les changer aux grès de vos envies. Il suffit ensuite de les disposer au feeling et de les scotcher sur le fond du cadre.

Avant de refermer tout ça, passez à l’action. Il suffit de disposer vos paillettes à l’intérieur du cadre, sur le verre. Opération que nous définirions comme hautement délicate du fait de l’envie irrésistible de vous roulez dans ces paillettes – on vous rassure nous nous sommes retenues. Par contre autant vous prévenir, vous allez en mettre partout ! Mais un peu de paillettes dans la vie, ça fait pas de mal.

Libre à vous ensuite de changer vos photos et même la couleur de vos paillettes ou pourquoi pas de les remplacer par des confettis.

On vous avait prévenu, un DIY simplissime mais qui fait de l’effet. Plus qu’à trouver la place de ce cadre qui envoi du pailleté.

Merci Cheerz !

Maintenant à vous de jouer !

E&C

DIY déco CHEERZ

DIY déco CHEERZ

DIY déco CHEERZ

DIY déco CHEERZ

DIY déco CHEERZ

DIY déco CHEERZ

DIY déco CHEERZ

 

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

DIY : JEU, SET ET MATCH

18 mai 2016

DIY déco avec BrocanteLab

Hello !

Dernier match de cette première collaboration avec BROCANTE LAB. Un DIY joueur, pour les sportifs du dimanche, puisque la raquette de tennis quitte le court pour rejoindre notre home sweet home.

La raquette de tennis vintage, en bois, est à elle-même un véritable objet déco alors on a voulu la jouer soft. Oubliez le métier à tisser et laissez-le aux professionnels, votre raquette vintage fera très bien l’affaire !

Par ici le tuto –>

// La shopping list //

Une raquette en bois de collection (ici)

Des fils à broder de différentes couleurs selon vos envies (max 3-4 couleurs si vous voulez un doux dégradé)

Une aiguille

De la patience !

// La to do //

Déterminez dans un premier temps quelle(s) formes(s) géométriques) souhaitez-vous faire, le plus simple étant le carré, et de quelle taille. Nous sommes parties sur des carrés, de taille 2 carreaux sur 2 carreaux.

Pour l’alternance des couleurs et la forme donnée à l’assemblage de vos carrés, faîtes-le au feeling. Moins c’est symétrique et plus le rendu sera sympa car plus naturel.

Ce DIY demande un peu de patience. Nouez votre fil à votre aiguille. Pour chaque carré, commencez par faire un noeud avec votre fil autour du cordage. Venez ensuite enrouler votre fil tout autour du cordage selon la forme souhaitée (carré ou non). Pour un rendu plus net, veillez bien à ce que les fils ne se chevauchent pas. A la fin de chaque carré tissé, nouez votre fil au cordage. Et ainsi de suite !

Libre à vous de superposer ou non vos formes géométriques, libre à vous aussi du volume du tissage. On a préféré opter pour un tissage assez « light » pour venir seulement rehausser un peu les couleurs de la raquette.

Pour l’instant posée en véritable objet déco, cette raquette vintage viendra très certainement pimper le mur de la chambre.

Faîtes vos jeux !

E&C

DIY déco avec BrocanteLab

DIY déco avec BrocanteLab

DIY déco avec BrocanteLab

DIY déco avec BrocanteLab

DE CHIC ET DE BROC

CONFORAMA : DE LA DECO SCANDINAVE POUR LE PRINTEMPS

10 mars 2015

3

Véritables retrouvailles nous concernant, cela fait de nombreuses années que nous n’avions pas mis les pieds dans les rayons de Conforama. Pour de multiples raisons, mais surtout parce que nous ne nous y retrouvions pas. Pas notre style, pour être franches.

Et puis, nous découvrons rapidement la nouvelle collection Printemps Eté 2015 sur la Toile. Alors on a voulu mener l’enquête, un petit mail envoyé à la marque et nous obtenons le dossier de presse. Grosse, grosse surprise. Une collection aux airs scandinaves, avec des tons neutres, des matières brutes et des imprimés géométriques. Un sacré défi selon nous tant le scandinave est déjà partout, mais Conforama tape fort.

Des nouveautés qui seront disponibles en magasin courant mars dans l’ensemble des magasins Conforama et Confo Déco en France.

Voici donc nos coups de coeur :

1 2

E&C

DE CHIC ET DE BROC

[OBSESSION] LE TAPIS D’INSPIRATION BERBERE

24 février 2015
Cheesy magazine

Parfois le hasard est un peu fou-fou. Nous étions en train de compiler toutes nos sources d’inspiration en matière de tapis berbères quand tout à coup Deedee publie sur son blog un maxi bon plan pour en dénicher un à un prix très, très intéressant. Vraiment. 

La folie du tapis berbère a donc frappé à plusieurs portes. En même temps il est à la fois si douillet et chic qu’on se demande bien comment on a pu s’en passer jusqu’à présent ? Petite préférence pour la version black and white, quoi que le multicolore réveillerait très bien une pièce un peu sobre. 
Quoi qu’il en soit, il fait désormais partie de notre wishlist. Reste à savoir si nous irons le chercher nous même (tout en profitant de 4 jours off dans un riad – ce qui ne nous déplairait pas) ou si nous userons de clics sur la Toile pour passer commande. Ceux de Secret Berbère nous font de l’oeil …

E&C

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

UN MUR D’INSPIRATION POUR DE VRAI !

19 février 2015
bensimon-cslg_128

Le jour J est arrivé, celui de vous dévoiler le bouquet final. Les quatre Do It Yourself que nous vous avons présenté cette semaine ont quelque chose en commun. On vous raconte toute l’histoire. 

Once upon a time … 

Tout a commencé rue Bichat, tout près du Canal Saint Martin, après un café serré et  trois – ou 10 – chouquettes dévorées. Nous rencontrons Déborah au showroom de la marque Bensimon. Le feeling passe illico, nous rigolons (beaucoup) et tout naturellement nous imaginons « travailler » ensemble. 

Bensimon nous connaissions déjà, leurs tennis cultes font parties de nos shoesing respectifs depuis des années. Blanches, bleues, rouges, grises, roses, elles sont presque toutes passées à nos pieds. Nous redécouvrons, ce jour là, la collection Home de la marque et alors là c’est crush total, comme on dit. 

L’idée de collaboration, nous la trouvons très vite. Nous étions dans notre période Pinterest à fond les ballons. Nous n’en sommes pas sorties d’ailleurs. Nous passons à peu près 17 heures par jour sur Pinterest à épingler, réépingler, et même s’envoyer de belles images. Pour se changer les idées, rêver un peu – spéciale dédicace si toi aussi tu as ton tableau secret « My dream wedding » – mais aussi comme une véritable source d’inspiration dans la tenue de notre blog. Des idées recette, aux coups de cœur déco, en passant par des looks streetstyle dont nous nous inspirons. On s’imagine alors complètement créer un mur d’inspirations mais pour de VRAI cette fois. Nous voulions relever le défi : passer du virtuel au réel !

Un mur réunissant tout ce que l’on aime en s’inspirant des valeurs de la marque Bensimon dans lesquelles nous nous retrouvons. Pour nous, Bensimon c’est (surtout) de la couleur, beaucoup de couleurs même, mais jamais trop, des souvenirs de voyage à travers le monde entier, des objets qui ont une âme, une histoire. Nous nous sommes très vite rendues compte que, finalement, beaucoup de nos épingles Pinterest sont, à nos yeux, le reflet de toutes ces valeurs portées par la maison Bensimon. Un univers bohème, cosy, actuel sans jamais tomber dans le too much. 

Pour rentrer dans le concret, ce projet a été avant tout des samedis entiers (parce que le dimanche c’est brunch-sieste !) à griffonner nos idées sur un cahier, à parfois partir un peu trop loin dans nos réflexions, et puis à arrêter les éléments qui viendront se greffer à notre mur d’inspiration. Nous avons donc fini par se lancer, avec pour commencer ces DIY que vous avez pu découvrir tout au long de la semaine. 

Nous avons voulu privilégier des matières brutes, pour coller à l’esprit d’authenticité qui règne dans les collections Bensimon. Une étagère suspendue par deux simples lanières en cuir, des pots en terre cuite légèrement customisés, un tissage en laine version très easy, nous sommes tombées amoureuses des tentures présentées dans les boutiques Home Autour du Monde. 

Notre mur d’inspiration c’est aussi des objets chinés et des objets qui ont une histoire. Familiale quand on pense à nos assiettes de mémé revisitées. Nostalgique quand on voit ces photos de notre jeunesse, ce manège si précieux, et ces incontournables tennis portées depuis notre plus jeune âge. Exotique aussi beaucoup, avec ces matriochkas ramenées de très très loin, ce thermos d’inspiration asiatique ou encore cette mini mappemonde qu’on aime faire tourner pour décider du prochain road trip. Parce que nous rêvons de découvrir un jour tous ces lieux à des milliers de kilomètres. Ce même goût du voyage partagé avec Serge Bensimon, le créateur. 

Et puis, parce que l’on sera toujours un peu superficielles, nous avons voulu ajouter à notre mur deux-trois objets qui rappellent notre amour fou (encore un !) pour la mode. Un ouvrage sur les parisiennes et ce sac d’un vert parfait par exemple. 

Tous ces éléments sont amenés à faire vivre notre mur. Aucune place attitrée, rien de statique, nous déplaçons les objets en fonction de nos envies, de notre humeur. On y colle et décolle des mantras, on y ajoute cette grande plante verte ce jour où on ressent une envie folle de nature, on vient apposer ces lettres en bois pour un prochain DIY, et puis on réorganise finalement notre étagère suspendue parce que cet ananas jaune illustre bien notre état d’esprit du moment. Nous vous avions prévenu, nous rêvons très souvent d’exotisme, de voyage et accessoirement de soleil. 

Pour finir, une étape primordiale aussi a été de délimiter physiquement, par deux simples lignes, ce mur pour le rendre concret et lui accorder une place toute particulière. Nous avons un peu fait les choses dans le désordre finalement, cela a été la dernière étape de la réalisation de notre projet ! On a opté pour ce bleu-gris de la gamme de peinture Ressource par Bensimon. Un bleu qui nous laisse rêver, à la fois à la couleur du ciel et celle de l’océan. 

Voilà pour la « petite » histoire. Nous aurions pu encore écrire des lignes et des lignes,  notre mur est infini et notre curiosité aussi. Mais on va s’arrêter là et remercier de tout coeur la team Bensimon sans qui ce projet n’aurait existé. Une façon aussi de nous dévoiler un peu plus. 

bensimon-cslgbensimon-cslg_99bensimon-cslg_38bensimon-cslg_9bensimon-cslg_4bensimon-cslg_86bensimon-cslg_126bensimon-cslg_44bensimon-cslg_129bensimon-cslg_137bensimon-cslg_7bensimon-cslg_45bensimon-cslg_141bensimon-cslg_26bensimon-cslg_32bensimon-cslg_135bensimon-cslg_35bensimon-cslg_60

Photos : Isabel Rios de la Bensimon Team

E&C

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

#DIY4 : DES ASSIETTES KITCH A SOUHAIT MAIS PAS QUE

18 février 2015

Dernière ligne droite de notre marathon du DIY aujourd’hui, nous nous attaquons à un objet que nous chérissons d’amour, les assiettes vintage. Des fleurs, beaucoup de fleurs, c’est avec ce motif que nous les préférons. Nous commençons à avoir une sacré belle collection, et avec l’arrivée de la saison des vide greniers cela ne va pas s’arranger. On en veut toujours plus dans nos placards, l’accumulation encore et toujours. 

Parce que le mélange des genres ne nous fait pas peur, nous avons voulu les revisiter en leur apportant une touche de modernité complètement fantaisiste. Peut être qu’avec ça, les réflexions cesseront dès lors que l’on passera à table. A bon entendeur. 

C’est parti pour le lifting des assiettes de mémé. 

// LA SHOPPING LIST //

- des assiettes chinées ici et là ou tout droit sorties des placards de mémé, 

- du scotch pour pouvoir délimiter les zones à peindre, 

– de la peinture spéciale céramique, et un pinceau qui va bien,

– des attaches adhésives pour tableau, comme ça on évite de percer les murs et on transforme nos assiettes en objet de déco,

// LA TO DO LIST //

Avant de dégainer la peinture, délimiter les zones à peindre à l’aide de scotch. Place à votre imagination, nous sommes parties pour notre part sur des lignes et triangles. On ne vous avait jamais parlé de notre passion pour le triangle ? Nous y reviendrons.  

Sortez votre pinceau et vos pots de peinture, plusieurs couches sont nécessaires selon nous mais cela reste à votre convenance ! Encore et toujours une question de goût.

Plus qu’à enlever le scotch et à passer les assiettes au four comme indiqué sur la notice de votre peinture spéciale céramique. Vous éviterez ainsi que la peinture s’écaille. 

Maintenant à vous de décider, assiettes décoratives ou assiettes de tous les jours ? Vous connaîtrez, en tout cas, notre réponse demain … avec un final de toute beauté comme nous vous l’avions annoncé ! STAY TUNED !

Nous étions tellement excitées par ce beau projet que nous en avons oublié de préciser que ce DIY était inspiré des créations de Pied de poule. Mais si vous nous suivez ici vous avez déjà pu découvrir notre article dédié à cette marque et ses créations pour lesquelles nous avions eu un vrai crush. Nous ne voulons en aucun cas nous approprier les concepts de créateurs. Joie et paix dans le monde please !

Voilà pour aujourd’hui. Alors tentées par l’aventure ?

On vous dit à demain …

E&C

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

#DIY3 : EN APESANTEUR

17 février 2015

Vous êtes toujours avec nous ? Déjà le troisième jour et on continue sur notre lancée. Cette étagère nous faisait de l’oeil depuis un long moment sur Pinterest alors bim bam boum les outils en poche, même pas peur. 

Pour tout vous dire, ce DIY doit être le plus « compliqué » de la semaine, nous n’étions pas des utilisatrices aguerries de la perceuse – ce qui a bien changé depuis. Malgré tout, nous en sommes venues à bout et pas peu fières. 

Voici donc l’histoire de l’étagère suspendue.

// LA SHOPPING LIST //

- une planche en bois, nous la laisserons à l’état brut pour notre part, 

- deux lanières en cuir, commandées juste ICI,

- des vis et les chevilles qui vont avec. Renseignez-vous bien sur le mur qui accueillera l’étagère avant de faire vos achats. Porteur ou pas, cela peut tout changer. 

- une perceuse et un tournevis,

- un mètre pour les mesures, 

- un niveau pour vérifier que votre étagère est bien droite,

- de la colle pour éventuellement fixer les lanières à la planche. 

// LA TO DO LIST //

Une fois que vous avez décidé où placer votre étagère, la mission peut commencer. Il va falloir prendre 1 001 mesures. Mais n’ayez crainte. 

Commencez par vous occuper des lanières. En fonction de la longueur souhaitée, vous allez marquer au crayon l’endroit où passera la perceuse, et donc les vis. Nous vous conseillons de faire quelques tests en mettant en place la planche, pour par exemple se rendre compte si les lanières forment bien un angle droit une fois que la planche sera mise, pour les côtés collés au mur. Puis, pour faciliter l’étape perçage qui suivra, commencer à trouer les lanières avec une vis par exemple. 

Les mesures continuent, sur votre mur cette fois-ci. A l’aide du mètre, pour éviter le moindre décalage, décidez de l’emplacement de l’étagère. Horizontalement, verticalement, ne lésiniez pas sur les mesures ! N’oubliez pas, of course, de tenir compte de la longueur de vos lanières. Ressortez votre crayon, et marquez délicatement sur le mur l’endroit où percer.  

Maintenant, arrive donc l’étape délicate de la perceuse. Une bonne partie de rigolade qui se termine plutôt bien puisque le mur est toujours là. Les trous sont faits, disposez-y les chevilles pour ensuite venir visser vos deux lanières. 

Une fois que les lanières en cuir sont fixées au mur, à l’aide des vis, c’est in the pocket. Plus qu’à faire glisser la planche entre les lanières et vérifier qu’elle est bien droite à l’aide du niveau. On réajuste les lanières si besoin est, on place la planche bien droite et c’est terminé. 

Vous pouvez maintenant y déposer vos trésors. Vous voici donc avec une étagère homemade, au style épuré et chic à la fois. Well done !

(On ne sait pas vous, mais nous on l’adore).
E&C
DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

#DIY2 : L’ART DE LA TENTURE

16 février 2015

Nous vous le disions hier, cette semaine sera synonyme de Do It yourself, alors on retrousse nos manches et c’est parti pour une nouvelle aventure. 

A défaut de savoir manier des aiguilles à tricoter, on se disait qu’on aurait bien tenté l’aventure du tissage. Et comme chaque chose en son temps, on décide de s’exercer avec un tissage simplissime pour commencer. Mais on n’a pas dit notre dernier mot, nous espérons revenir très vite avec un tissage de pro.

A nous donc la tenture colorée qu’on affichera très fièrement sur ce mur blanc, bien trop triste à notre goût. Pas pour longtemps, vous verrez la transformation de ce fameux mur très très vite (pour ne pas dire jeudi). 

// LA SHOPPING LIST //

- de la laine, le choix de couleur est large alors faites vous plaisir. Pour nous ça sera de la couleur en veux-tu en voilà. 

- des branches. Ici encore à vous de voir en fonction de la taille du tissage imaginé.  

- du fil de nylon. Que nous utiliserons pour nouer les branches mais aussi attacher notre création au mur

- des ciseaux

// LA TO DO LIST //

Pour commencer, coupez des fils de laine en fonction de la longueur souhaitée mais aussi de la forme. Nous avons opté pour une forme triangulaire non asymétrique. Tout à fait. 

Il suffit ensuite de faire des noeuds sur les branches que l’on a attachées ensemble avec du fil de nylon pour rendre la structure un peu plus solide.  Plus qu’à alterner les couleurs en fonction de votre humeur créative. 

Pour la fixer au mur, du fil de nylon again. Et pour un peu plus de folie, petit bonus du pompom ajouté au dernier moment et crée à l’aide d’une fourchette. Oui madame. 

Prêtes pour vous lancer ? A demain, pour un nouveau DIY très perché.

E&C

DE CHIC ET DE BROC, DO IT YOURSELF

#DIY1 : DES POTS QUI EN DISENT LONG

11 février 2015

Nous nous étions dit que pour cette nouvelle année, nous essaierons de calmer nos achats compulsifs – c’est à dire éviter l’achat du trentième mug par exemple ou de ce rouge à lèvres coloris 54 qui en fait est le jumeau de notre dernier achat P12 d’une marque voisine. On aimerait aussi arrêter de contrôler le temps, arrêter de tenir un agenda, papier s’il vous plait, laisser un peu plus de place à l’imprévu pour ne pas déjà savoir à l’avance ce que nous ferons mardi, dans deux semaines. 

Nous avons aussi cette résolution de faire partie de ces filles sportives qui iront le dimanche matin enchaîner les foulées pour éliminer ce cheescake aux fruits rouges de la veille. En vrai, on veut juste être ces filles là pour avoir de belles baskets et des leggings imprimés galaxie. 

En vrai aussi, notre résolution de cette année c’est avant tout de se faire plaisir, de mener des projets qui nous tiennent à cœur. A ce qu’il parait One apple a day keeps the doctor away. Et bien nous notre pomme, ce sera plutôt d’oser se lancer … 

Alors voilà, nous avons décidé que l’année 2015 commencerait en beauté. On a voulu passer la seconde et mener un beau projet, avec une « vraie » histoire, une collaboration, des mises en scène. On a eu envie de vous envoyer de la paillette. Mais on ne vous en dit pas plus parce que toutes les deux nous adorons les surprises. Sachez juste que cette semaine sera une semaine de folie par ici, avec un article par jour pour aboutir sur un bouquet final comme vous n’en aurez jamais vu. Pour vous en dire un peu plus quand même, ce sera plus exactement une semaine de Do It Yourself. Du handmade fastoche, que vous pourrez sans aucun problème reproduire chez vous.  

On commence avec des pots de fleurs personnalisés, aux initiales sacrées.

// LA SHOPPING LIST //

- des pots en terre cuite, de la taille que vous souhaitez, et en nombre suffisant en fonction du mot que vous avez décidé d’écrire. Pour nous, ce sera CSLG, non pas pour Chanter sur la Glace mais pour Cerise sur le Gateau. La bonne blague.

- des feutres marqueurs tous supports, les POSCA font très bien l’affaire et le choix des coloris est très, très large. 

- un cutteur pour la création de vos pochoirs, on voit ça juste en dessous.

- des pochoirs que vous fabriquerez vous même en imprimant tout simplement les lettres du mot choisi.  

- du masking tape si vous souhaitez apportez une touche glitter ou pourquoi pas quelques motifs. Le notre, doré et brillant de mille feux, vient tout droit de chez Hema.

// LA TO DO LIST //

Nous vous avions promis du fastoche, la preuve en est avec ce premier DIY ! Scotchez les pochoirs sur chacun de vos pots. Sans faire preuve d’un coup de crayon remarquable, coloriez tout simplement vos pochoirs. Deux couches, et cela sera au top.

Et voilà, le tour est joué, vous ne verrez plus vos plantes de la même façon dès à présent. Nous sommes parties sur l’idée des initiales mais vous pouvez très bien aussi imaginer personnaliser vos pots de formes géométriques ou autres. 

Pour la petite touche effet waouh, nous avons découpé quelques morceaux de masking tape doré à paillettes sous forme de triangle.

On se dit à demain pour la suite de l’aventure ?

E&C