Browsing Tag

cityguide

CANTINES PARISIENNES

PRENDRE LE PETIT DÉJEUNER AU C.O.Q HÔTEL

6 mars 2017

DSCF4024

Hello !

Nous revoilà avec une nouvelle cantine parisienne au compteur pour un petit déjeuner de roi dans une ambiance très urban jungle. Bienvenue au C.O.Q Hôtel (Community of Quality), dans le 13e arrondissement de Paris.
Cela faisait très, très longtemps que nous louchions sur les clichés Instagram pris dans cet hôtel hautement désirable pour les fans de déco comme nous. Et puis comme nous avons décidé de lancer une semaine un peu spéciale par ici et par , c’était l’occasion parfaite de visiter les lieux.
Pour ceux qui ne nous suivent pas (encore !) sur Instagram, nous avons décidé que cette semaine serait sous le signe du VERT.
Des envies de vert partout en ce moment. Dans notre déco avec des plantes en accumulation, un canapé kaki ou encore un KitchenAid couleur mint. En cuisine aussi avec notre recette de cookies au Matcha et même sur nos ongles avec une manucure vert sapin.
Voilà comment est née #LaVieEnVertDeCSLG :-)
Rendez-vous donc au C.O.Q Hôtel à deux pas de la Place d’Italie, pour prendre le petit déjeuner. Notre target, c’était surtout cet espace jardin d’intérieur très #greenmood, parfait pour notre état d’esprit du moment ! A peine la porte poussée, c’était comme sur les Internet :-) Une déco parfaitement maîtrisée, intemporelle, sans trop en faire. Des tons justes et francs, et cette sensation d’être comme à la maison. Rien n’est laissé au hasard, chaque détail compte jusqu’aux couverts dorés et ces objets façon cabinet de curiosité triés sur le volet. Le fruit d’un duo de choc : Pauline d’Hoop et Delphine Sauvaget de l’agence Favorite.
A la carte, un petit déjeuner en buffet avec un choix assez restreint mais qui mise sur la qualité ! Confitures Alain Milliat, fromages et charcuteries A.O.P, oranges fraîchement pressées, pain Poilâne cuit dans la nuit et surtout la spécialité des lieux : l’œuf à la coque avec ses mouillettes. 
Il est 8h45, l’heure pour nous de filer au bureau avec cette envie terrible de rester rêver dans ce jardin d’hiver. Au delà d’un hôtel, le C.O.Q est à nos yeux un véritable lieu de vie, aussi bien pour prendre un bon petit déjeuner, que pour venir travailler sur la grande table d’hôte ou encore pour l’apéro en fin de journée.
C.O.Q Hôtel
15 Rue Edouard Manet, 75013 Paris
E&C

DSCF3932 1

DSCF3994 1

DSCF3934 1

DSCF3957 1

DSCF3939

DSCF3986 1

DSCF3941

DSCF3964 1

DSCF3952 1

DSCF3945

DSCF3991 1

DSCF3948 1

DSCF3979 1

DSCF3960 1

DSCF3933 1

DSCF3970 1

DSCF3980 1

DSCF3981 1

DSCF3990 1

DSCF3992 1

DSCF4003 1

DSCF4005 1

DSCF4015 1

DSCF4022 1

ON THE ROAD

CARNET DE VOYAGE AUX PHILIPPINES

5 février 2017
IMG_8734
Hey !
La semaine dernière nous vous donnions nos trucs & astuces pour organiser un road trip sans prise de tête. Il est temps de vous livrer désormais notre carnet de voyage. Mais avant cela, mettez déjà cette destination dans un coin de votre tête. Ce pays est absolument magnifique et risque d’être très vite transformé en mini Thaïlande au vue de tous les chantiers d’hôtels que nous avons croisé (d’un point de vue fréquentation/amas de touristes, on entend bien évidemment). Si l’envie vous prend, allez-y donc au plus vite pour pouvoir profiter encore d’endroits sauvages et préservés.
Passons aux choses sérieuses. Pour ces deux semaines aux Philippines nous avons concentré notre séjour sur l’île de Palawan, la plus connue et la plus grande. L’idée première était de coupler Bohol et Palawan et puis avec tous les trajets, nous aurions perdu trop de temps en bateau et sur les routes.
Nous avons atterri à Manille, ville de transit par excellence, avec beaucoup trop de bordel, de pollution et de bruit pour nous. On y a donc passé une seule nuit, le temps de prendre notre vol pour Puerto Princessa dès le lendemain matin. Pas si simple de trouver un bon rapport qualité-prix à Manille, nous avons logé à deux pas de l’aéroport pour faciliter la chose. Juste un point là dessus, les différents terminaux ne sont pas tout à côté et surtout à Manille, on est vite bloqué dans les embouteillages donc prévoyez large !
Direction Puerto Princessa la capitale de Palawan, pour enchaîner sur quatre heures de van (les chauffeurs ne blaguent pas, il ne faut pas avoir peur de la vitesse dans les virages :-/) et faire un stop de deux jours à Taytay.
A vrai dire pas grand monde s’arrête ici, c’est donc parfait pour arriver en douceur et récupérer du long voyage/décalage horaire. Un seul hôtel ici, le choix est donc vite fait :-) Les pancakes sont à tomber, tout commence bien ! Si ce n’est une météo quelque peu capricieuse donc on passera nos deux journées à flâner et siester. Pour ceux qui ont la chance d’avoir du beau temps à Taytay, l’hôtel organise, paraît-il, de très belles escapades sur des îles désertes.
Second stop à El Nido, avec du soleil s’il vous plait. Destination plus touristique, mais qui reste complètement dépaysante. On vous conseille l’hôtel Buena’s Haven Travelodge, très bon rapport qualité-prix : des chambres propres, de l’eau presque chaude, et une bonne situation géographique, excentrée du bruit de la ville.
A El Nido la principale activité consiste à partir en bateau la journée pour découvrir de petites pépites. Des plages paradisiaques, des lagons, des poissons de partout et on en passe. Les jours sans bateau, on a beaucoup squatté la plage de Las Cabanas, petit paradis juste à côté du centre avec la possibilité de déguster des pancakes face à la mer (nous monomaniaques ?). On a aussi emprunté les routes à scooter pour profiter de la plage de Nacpan Beach et des cascades.
Côté food, on file chez Trattoria Altrove dès lors qu’on a envie d’une bonne pizza (et pour changer un peu du riz), ou sinon on déguste des produits de la mer chez Squidos.
Troisième et dernier arrêt sur la belle île de Coron au nord de Palawan. La petite blague quand on organise ses vacances à la dernière minute sans trop s’organiser, c’est qu’on arrive sur place, qu’on demande où est la plage et qu’on nous répond « il n’y a pas de plage ici ». « Okay ». Welcome à Coron ! Petit coup de stress en arrivant et puis on comprend vite que nos journées vont donc être rythmées par des virées en bateau. Et quel pied !
Dès le lendemain, nous voilà donc au paradis à (re)naviguer entre des lagons, faire du kayak, et enfiler masque et tuba. Tous les hôtels organisent les excursions en bateau, vous pouvez aussi très bien trouver une petite banca (le bateau local) à privatiser pour un prix tout à fait abordable. Les indispensables à voir dans la région sont : Green Lagoon, Coral Garden, Twin Lagoon, Barracuda Lake, Kayangan Lake, CYC Beach.
Côté logement, nous avons dormi au Coron Eco Lodge, très bien situé, chambre propre et petit déjeuner inclus avec des pancakes (encore !) à la carte ;-) Le personnel est adorable et vous aidera volontiers dans tous vos déplacements.
Petit tips pour les journées sans banca (parce que souvent la mer fait des siennes aux Philippines), n’hésitez pas à taper à la porte des hôtels avec piscine pour y passer la journée moyennant une petite somme et parfois même rien ! On a testé (et approuvé !) le Coron Soleil par exemple.
Et pour la food ? Gros, gros coup de coeur pour le Sinugba sa Balay et ses plats locaux délicieux. Pour zieuter les couchers de soleil, rendez-vous à la terrasse de La Sirenetta (on y mange aussi très bien mais pour plus cher).
Après tant de beauté plein les yeux, difficile de quitter les lieux mais pas le choix, direction Manille pour un jour et demi. Nous avions réservé un hôtel un peu plus haut de gamme que les précédents pour avoir un retour en douceur à la civilisation et surtout parce que nous n’avions pas prévu de visiter la ville. Nous posons donc nos valises au The Henry Hôtel dans la quartier de Pasay. Nous ne pouvons que vous recommander cet endroit, une déco coloniale parfaitement maîtrisée, un jardin luxuriant autour de la piscine, et une chambre tout confort avec lit king size et housse de couette ultra moelleuse. L’aéroport est à une vingtaine de minutes (sans embouteillage ;-)).
Voilà donc deux semaines passées aux Philippines avec encore des belles images en tête et surtout cette envie de découvrir les îles voisines <3
Sur ces belles paroles, nous allons potasser sur le prochain voyage ou week-end…
E&C

IMG_8617

IMG_8619

IMG_8627

Processed with VSCO with a6 preset

IMG_8643

IMG_8652

Processed with VSCO with a6 preset

IMG_8680

IMG_8715

IMG_8682

IMG_8699

IMG_8708

IMG_8713

IMG_8714

IMG_8719

IMG_8766

IMG_8800

IMG_8803

IMG_8805

IMG_8817

IMG_8824

Processed with VSCO with a6 preset

 

ON THE ROAD

ORGANISER SON ROAD TRIP : NOS CONSEILS

30 janvier 2017
DSCF3263
Hey !
On innove un peu aujourd’hui sur le blog puisqu’on ne vous parlera ni bonne adresse, ni déco, ni plantes vertes, ni recettes, ni DIY. On a voulu vous faire partager un billet un peu spécial sur comment s’y prendre pour organiser au mieux un « grand » voyage.
Pour rentrer dans les confidences, l’une de nous deux est partie deux semaines aux Philippines pour faire un petit break. Une belle façon de démarrer 2017 :-)
Oui mais voilà, on ne sait pas vous mais c’est toujours un peu le stress quand on part vers l’inconnu. Un stress positif bien évidemment, mais un stress quand même. Celui qui te fait hésiter dix fois avant de cliquer sur ton panier d’achat pour tes 18h d’avion, celui qui te fait croire, tout d’un coup, que peut-être ton passeport n’est plus valide, et aussi celui qui te donne envie de faire mille trucs une fois sur place mais pourtant voilà, il va falloir choisir.
Le choix de la destination est venue un peu par hasard, une envie de soleil, de dépaysement total, de voyage « bon marché », et d’endroits insolites voire paradisiaques. Très vite, les Philippines ont semblé évidentes. Avec un critère à prendre en compte et pas des moindres: celui des transports, une fois sur place, qui va nous prendre pas mal de temps donc la nécessité d’optimiser un maximum ses déplacements. Mais peu importe, nous sommes certaines que même les 8h de bus nous permettront de voyager.
Revenons à l’essentiel, le pourquoi du comment de ce billet un peu particulier. Nous voulions vous raconter comment on a pour habitude d’organiser nos voyages, qu’il s’agisse d’un week-end en France ou en Europe ou un long séjour à l’autre bout du Monde. Fruit du hasard (ou pas, en fait), notre première source d’infos reste les blogs. Les blogs spécialisés sur le tourisme mais aussi, et surtout finalement, les blogs lifestyle assez généralistes qui rédigent régulièrement des to do list sur des destinations.
Si on privilégie les blogs aux traditionnels guides (Lonely Planet and co) c’est avant tout pour ce côté humain dont on a besoin. A travers les blogs on arrive presque à vivre ce qu’a vécu la personne qui rédige l’article, on a parfois des infos sur des adresses cachées, et on a aussi surtout accès à de nombreuses photos qui nous plongent directement dans l’ambiance. Nous faisons partie des ces personnes qui ont besoin d’avoir beaucoup de visuels, en plus des textes. Et souvent les guides papier passent à côté de cela… On veut savoir ce qu’il y aura dans notre assiette dans telle adresse, comment notre chambre sera-t-elle décorée, etc. Cela enlève certainement une part de mystère, mais c’est une façon pour nous de voyager déjà un peu avant même d’avoir pris l’avion. Et puis on ne sait pas vous, mais il y a rien de pire pour nous que de se planter sur une adresse food en plein voyage !
Autre point clé qu’on retrouve sur les blogs à fort audimat, ce sont tous les commentaires laissés par les lecteurs qui sont eux aussi une vraie source d’inspiration. On les lit presque toujours, au moins en diagonale, et on y trouve à chaque fois de petites pépites. A ne pas négliger donc ;-)
Les blogs/comptes Instagram sont aussi parfois pour nous un bon moyen d’éviter les lieux à touristes et de trouver LA bonne adresse qui n’est pas encore relayée par les guides papier. Comme beaucoup, on privilégie ces petites adresses chéries par les locaux et encore méconnues des voyageurs.
On part toujours avec un guide en poche bien évidemment mais plus pour nous aider à affronter tous les aspects logistiques du voyage. Pour tout ce qui est bonnes adresses (food, artisanat, marché, monuments, etc) on s’inspire avant tout des blogs, donc. On fait ensuite un mix de tout le contenu intéressant qu’on a pu trouver ici et là pour se recréer notre propre carnet de voyage.
Quelques étapes clés
Le choix de l’itinéraire
C’est THE big challenge de toute organisation de voyage. Même si on veut laisser place à l’improvisation une fois sur place, il nous semble impossible de zapper cette étape. On essaie à chaque fois de définir les points de chute principaux qu’on souhaite découvrir, qu’on place sur une carte faite rapidement à la main. Puis ensuite vient la phase « agence de voyages » durant laquelle on checke tous les transports possibles avec à chaque fois le prix et la durée. Cela reste très personnel mais on préfère parfois mettre un peu plus cher pour gagner du temps sur notre voyage. Il n’ a y plus qu’à choisir l’itinéraire le plus optimal !
Le logement
Et plus particulièrement le premier logement, du lit qui t’accueillera après 18h d’avion dans les jambes.  C’est pour nous un choix stratégique, puisqu’il te permettra de rattraper ces heures de sommeil perdues dans l’avion et en transit mais aussi de s’acclimater en douceur :-) Même si pour la suite du voyage on aime bien choisir des logements assez traditionnels (et fuir les resort !!) pour cette première nuit on privilégie les endroits standardisés avec un certain confort et une piscine ou proche de la mer. Vous aussi votre premier réflexe est de vous jeter à l’eau ?
La valise !!
Gros challenge cette année puisqu’on a opté uniquement pour… un bagage cabine ! On est comme ça nous. Challenge relevé haut la main et expérience qu’on renouvellera très vite. Tellement plus pratique pour les vols intérieurs. Plus simple aussi une fois sur place pour aller d’un point à un autre. Une lessive ou deux sur place, et le tour est joué.
Cela peut faire flipper au départ, mais pour nous le choix du contenu de la valise contribue aussi à l’état d’esprit dans lequel vous partez. Ces vacances étaient pour nous un break, loin de la routine parisienne et de sa sur-consommation. Une grosse envie aussi de vivre à la cool sans avoir à se préoccuper de ce qu’on va porter mais plutôt de vivre à 1000% chaque moment sur place.
Pour terminer, en bonus, 3 blogs et comptes Instagram qui nous inspirent
 Nous suivons près de 900 comptes sur Instagram et lisons régulièrement peut-être une trentaine de blogs donc vous vous doutez bien que nous aurions des dizaines de profils à vous recommander ! Mais pour ne vous donner que la crème de la crème (selon nous !) on vous a fait une compil’ de nos trois chouchous.
Lily Rose et ses photos canons, qui nous a fait voyager quasiment aux quatre coins de la planète déjà ! Ses derniers clichés au Nicaragua nous ont rendues nostalgiques d’un fabuleux voyage.
Juliette du blog Je ne sais pas choisir qui nous fait voyager aussi bien par ses photos que par ses textes/légendes.
Mamie Boude, of course, qui a chaque cityguide publié nous donne envie d’acheter des billets d’avion ! Nous sommes assez fans de leur amour pour les jolies choses, ces belles assiettes, ces coffee shops authentiques ou encore ces lieux tellement hipster mais qu’on adore :-)
Et vous, vous vous organisez comment ?
On vous dit soon soon par ici puisqu’on revient avec les détails de notre voyage aux Philippines.
E&C
CANTINES PARISIENNES

UPTOWN, LE BRUNCH QUI CHANGE DE L’ORDINAIRE

23 novembre 2016

dscf2732

Hello !

On a THE adresse pour ce week-end (ou tous les autres en fait), celle qui va vous surprendre, parce qu’ici le brunch n’est pas classique.
Rendez-vous chez UPTOWN, dans le 18e, pour oublier les traditionnels œufs-bacon et semblant de salade verte. A la carte, un brunch copieux et surtout qui change de l’ordinaire donc. Des pâtisseries et du pain frais Gontran Cherrier pour commencer, un jus de fruits frais pressés à la minute s’il vous plait, et une boisson chaude. On commence déjà à nous prendre par les sentiments.
Les choses ne font que s’accélérer à la venue de cette œuf parfait qui n’a jamais aussi bien porté son nom, accompagné de chorizo poêlé, de tapenade et de parmesan. Quand on vous disait qu’ici on se distinguait !
En plat, nous avons eu le choix entre une assiette de bœuf ou de thon, notre humeur était plutôt carnivore. De la barbaque, de la vraie !, accompagnée de quelques légumes grillés.
Pour couronner le tout, on termine par une mousse aux fruits de la passion et alors là nos cœurs chavirent ! Il n’en fallait pas plus pour nous séduire.
Côté service, l’équipe d’UPTOWN saura vous détendre sans trop en faire avec les bonnes manières de Rothschild. Une équipe aux petits soins mais qui sait aussi vous laisser savourer ce moment, d’un dimanche ordinaire.
Le vrai petit plus aussi c’est cette terrasse en plein cœur du quartier de Montmartre, on ne peut plus cliché. A l’intérieur, une déco de chic et de broc mais parfaitement maîtrisée.
Alors un conseil, pensez à réserver votre table ;-)
UPTOWN
18 rue Francoeur, Paris 18
33 euros le brunch

dscf2714

dscf2726

dscf2706

dscf2731

dscf2740

dscf2711

dscf2712

dscf2717

dscf2722

dscf2719

dscf2728

dscf2743

dscf2734

dscf2736

dscf2739

dscf2746

dscf2725

dscf2748

dscf2720

CANTINES PARISIENNES

ALOHA CAFE, LE COFFEE SHOP LE PLUS TROPICOOL DE PARIS

13 novembre 2016

dscf2270

Hey !

Nouvelle cantine parisienne au compteur, avec s’il vous plaît du dépaysement garanti. Notre petit kiff à nous c’est de savoir aussi prendre le temps le matin pour savourer un café brûlant dans un de ces coffee shop parisiens. Le dernier testé en date, l’Aloha Café au papier peint qui affole plus d’une passionnée de déco. Il nous en fallait pas plus pour pousser la porte de cette adresse à deux pas du métro Blanche.

Et nous voilà d’autant plus comblées avec un café torréfié par Lomi et des scones faits maison à la texture parfaite, très loin du scone sablonneux (on le connait tous).  On ne repartira pas sans cookie, le chocolat blanc et thé matcha est une tuerie, ici encore fait maison.

Côté déco, le papier peint jungle est la pièce maîtresse des lieux juste à côté du comptoir. Une grande pièce au fond fera le bonheur des plus petits avec un coin kids friendly où tout est prévu : coloriages, jeux, et autres petits bonheurs.

L’ambiance y est cool, comme sous les tropiques, on aurait bien pris qu’un aller.

Aloha Café

32 rue Pierre Fontaine, Paris 9

Mer-Ven 8h30-17h30 /Sam 10h-17h30 /Dim 10h30-17h30

E&C

dscf2308

dscf2260

dscf2298

dscf2303

dscf2274

dscf2264

dscf2267

dscf2273

dscf2277

dscf2279

dscf2286

dscf2293

dscf2296

dscf2301

dscf2306

 

DIVERS

UN DIMANCHE AUX SERRES D’AUTEUIL

18 octobre 2016

dscf2454

Bonjour Vous !

Cette semaine nous varions un peu notre carnet de bonnes adresses pour vous faire partager un lieu qu’on a adoré découvrir.

Depuis le temps qu’on voulait découvrir les Serres d’Auteuil… c’est chose faite !

Nos intérieurs jouent de plus en plus dans la green team avec des succulentes un peu partout et un balcon ou une terrasse façon urban jungle. C’est un peu notre façon à nous de se créer un coin de verdure et faire comme si les immeubles autour de nous n’existaient pas :-) On y croit !
Avec cette envie très forte du moment de se retrouver dans Into the wild, on a donc couru découvrir les Serres d’Auteuil le temps d’un dimanche. De quoi complètement couper court au stress parisien (je t’aime moi non plus) et presque oublier le brunch du dimanche. Presque.
Dès l’extérieur nous sommes charmées, l’architecture même des serres aux armatures de fonte, peintes dans un bleu-vert, avec toute cette végétation autour nous tapent à l’œil. Sans compter cet été indien que nous avons vécu ce dimanche là. Nous flânons de serre en serre à admirer les forces de dame nature. 
On croise des dizaines et des dizaines de variétés de plantes, succulentes ou cactées plus ou moins rares, on ne sait plus où donner de la tête. La grande serre principale abrite une volière, parfait pour créer une ambiance tropicool.
Quelques serres sont fermées à certains créneaux horaires mais avec un peu de chance vous croiserez un employé des lieux pour vous ouvrir les serres.
Deux heures à flâner au milieu de toute cette végétation, le retour au brouhaha est quelque peu violent. Mais c’est aussi pour ça qu’on aime Paris, ses contrastes, ses belles adresses, et ses milles et une façons de rêver un peu.
Belle semaine !
E&C
Serres d’Auteuil
Ouvert tous les jours, entrée gratuite (plus d’infos ici)
3 Avenue de la Porte d’Auteuil, 75016 Paris

dscf2379

dscf2419

dscf2385

dscf2389

dscf2390

dscf2434

dscf2402

dscf2406

dscf2408

dscf2450

dscf2425

dscf2430

dscf2432

dscf2435

dscf2445

dscf2465

dscf2444

dscf2468

dscf2478

dscf2483

dscf2484

dscf2490

dscf2494

dscf2475

dscf2496

dscf2503

dscf2511

dscf2514

 

CANTINES PARISIENNES

PEONIES, UNE CANTINE HEALTHY ET VEGETALE

16 octobre 2016

dscf2354

Hey !

Tout nouveau tout beau, PEONIES a ouvert ses portes fin de semaine dernière dans la fameuse rue du Faubourg Saint-Denis où les bonnes adresses s’enchaînent. On n’a pas voulu attendre trop longtemps avant de tester PEONIES, le concept même du lieu risque d’attirer les foules.

Au delà de la food, vous pouvez y acheter des bouquets de fleurs fraîches, champêtres comme on aime. Canon n’est-ce pas ? En tout cas, nous, on adore le côté 2 en 1 de cette adresse qui combine deux de nos péchés mignons.

A la carte, PEONIES c’est aussi bien une adresse pour prendre un petit déjeuner à base de café Coutume, qu’une salade healthy ou un avocado toast pour le déjeuner ou encore des pâtisseries pour à peu près toutes heures de la journée :-) Au menu vendredi dernier, on a pu savourer une salade d’aubergines, feta, grenade avec en dessert une part de cake au citron. Petit aparté de grande importance, ce glaçage acidulé juste à point pour pimper la cake était notre plus belle rencontre de la journée !

Côté déco, au delà d’une ambiance très florale, les tables en terrazo rose affrontent à merveille un carrelage vert. La vaisselle est tout aussi canon et mérite donc sa place ici.

Vous l’aurez compris, nous avons été charmées !

PEONIES

81 rue du faubourg saint denis

Paris 10

Belle semaine,

E&C

dscf2310

dscf2312

dscf2344

dscf2315

dscf2320

dscf2336

dscf2323

dscf2324

dscf2349

dscf2331

dscf2365

dscf2334

dscf2335

dscf2341

dscf2337

dscf2359

dscf2375

 

CANTINES PARISIENNES

UTOPIE, LA BOULANGERIE QUI JOUE DANS LA COUR DES GRANDS

1 octobre 2016

dscf2159

Bonjour Vous !

Post un peu particulier ce jour, puisqu’on ne va pas vous parler de notre tout dernier resto testé mais d’une boulangerie-pâtisserie ! On a décidé d’élargir les horizons tant le coup de coeur pour cette adresse a été fort. Tu sais celui qui fait boum, boum et dont tu parles fièrement à tes collègues le lendemain même.

A deux pas du cirque d’hiver, les habitués se bousculent pour le croissant chaud du dimanche et les curieux ralentissent devant toutes ces pâtisseries hautement désirables. Sébastien Bruno et Erwan Blanche, anciens de la maison Ladurée, ont pris le pari (réussi) de faire de la rue Jean-Pierre Thimbaud le repère de gourmands avertis. Le genre d’adresse dont on aimerait garder le nom.

Samedi 10h, nous voilà en bonne compagnie de toute l’équipe d’Utopie à observer le pétrissage de la pâte, la confection d’une fournée de baguettes tradition et la mise en étalage des dernières pâtisseries préparées. Quel pied que d’avoir pu passer derrière le comptoir de sa boulangerie favorite !

Chez Utopie, seuls les prix font dans le normal. On n’a pas peur de proposer de la pâtisserie digne d’un grand nom sans pour autant frôler l’inaccessible. Mentions spéciales à cette tarte au sésame comme si on y était et à ce pain au charbon végétal, surprenant dans le bon sens du terme (à déguster grillé avec du beurre salé et vous pourrez mourir en paix !).

Côté viennoiseries, on lève nos pouces pour le roulé à la cannelle fraîchement testé et pour les plus tradi le duo classique croissant et pain choco feront clairement l’affaire.

La liste est longue chez Utopie, Erwan nous explique d’ailleurs que la nouveauté fait partie des crédos adoptés par toute l’équipe. Impossible de se lasser, vous retrouvez constamment de nouvelles créations, en fonction des saisons et des envies du Chef. On ne demande qu’à être surprises !

Vous l’aurez compris, notre week-end démarre très souvent par un détour chez Utopie.

Utopie – 20 rue Jean-Pierre Thimbaud Paris 11

Ouvert du mardi au dimanche de 7h à 20h

E&C

dscf2124

dscf2146

dscf2135

dscf2226

dscf2188

dscf2154

dscf2213

dscf2233

dscf2212

dscf2163

dscf2197

dscf2220

dscf2210

dscf2227

dscf2166

dscf2217

dscf2219

dscf2149

DE CHIC ET DE BROC

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

18 septembre 2016

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

 Bonjour Vous !

Il y a des lieux comme ça qui nous font totalement rêver tant ils correspondent à nos goûts en matière de déco et tant on s’y sent bien. Il y a plusieurs jours maintenant nous découvrions le Roch, hôtel & spa, totalement imaginé et designé par Sarah Lavoine.

Dès le hall, on retrouve l’univers de la créatrice avec des teintes de bleu profond, de rose poudré, de vert canard et surtout beaucoup de velours. Une ambiance très chic, à son image, sans trop en faire.
Une verrière donne directement sur un jardin arboré, parfait pour les soirées d’été prolongées.  Le lieu devient alors baigné de lumière en journée.
On monte à l’étage découvrir quelques chambres. Chacune a sa personnalité, toutes plus cosy les unes que les autres, mais à peine la porte poussée on retrouve à chaque fois l’univers de Sarah Lavoine.
Nous avons été assez bluffées par la superficie des chambres, en plein centre de Paris cela reste rare, et plusieurs ont même un balcon privé. Certaines ont un dressing rêvé par beaucoup, d’autres ont un espace hamam ou un petit salon à l’entrée.
Le must c’est cette piscine au sous-sol !
Vous l’aurez compris nous avons complètement été charmées par ce lieu et on y reviendra très vite pour y boire un verre en fin de journée ou y passer un après-midi le week-end.
C’est parti pour une visite en images !
E&C

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

LE ROCH HOTEL & SPA PAR SARAH LAVOINE

 

DE CHIC ET DE BROC

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D’ART

14 septembre 2016

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

Hello !

Tout nouveau tout (très) beau le concept store Empreintes a ouvert ses portes à deux pas de la rue de Bretagne dans le 3e. Ni une ni deux, on ne pouvait pas manquer le lancement presse de ce lieu dont on savait déjà presque tout tant nous avons suivi de près le teasing sur les Internet.

De l’extérieur, nous sommes déjà bluffées par cette façade immense en brique beige et blanc et ces fenêtres de style verrière. Voilà pourquoi on aime tant Paris ! Ces pépites qui émergent chaque jour au recoin d’une petite rue ou dans une cour cachée font de cette ville un monde magique.
On passe la porte et les paillettes continuent à monter dans nos yeux. Première joie, le lieu est baigné de lumière avec une hauteur sous plafond complètement amazing, dans un univers très épuré aux murs blancs pour que chaque objet d’art soit mis sur le devant de la scène.

Empreintes c’est plus de 1000 objets d’art, aussi bien des pièces uniques ou en petites séries. Gros coup de cœur pour les créations de Marie Verlet Nezri et ses gobelets noirs et blancs façon nuage.
Le lieu, sur 600 m², se décompose en différents univers : les galeries des créateurs dès le rez-de-chaussée, l’Art de la table au 1er étage, un espace boudoir pour la bijouterie au 2e étage et une salle de projection au sous-sol. Vous pouvez aussi déguster un avocado toast, une citronnade ou encore un moelleux au chocolat sans gluten au café Season Paris. Sans oublier l’espace bibliothèque pour s’évader un instant.
Empreintes est donc avant tout un véritable lieu de vie et de rencontre.
Au delà de la beauté du lieu, nous avons apprécié le fait que ce concept store soit « accessible » à tous que vous soyez amateurs ou passionné(e). Nous ne sommes pas des expertes en matière d’art, loin de là, et ce n’est pas pour autant que nous nous sommes senties larguées au milieu de toutes ces merveilles. La scénographie a été pensée pour présenter chaque artiste et donner une certaine aisance à la découverte de ce monde. On vient ici décomplexé et on se laisse porter par la découverte.
Un conseil, foncez !
E&C

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

EMPREINTES, LE CONCEPT STORE DES MÉTIERS D'ART

ON THE ROAD

LA CÔTE DE GRANIT ROSE

4 septembre 2016

DSCF1757

 Hey !

Il est venu le temps de trier ses photos de vacances. Italie, Portugal, Bretagne nous revenons boostées comme jamais et surtout plein de souvenirs en tête. Vous avez peut-être suivi nos aventures estivales sur Instagram, quoi qu’il en soit on voulait vous en dire un peu plus sur cette semaine bretonne.
Destination la Côté de granit rose avec au programme baignade, découverte, gastronomie (toujours !) et détente. C’est à Perros-Guirec que nous avons trouvé un peu à la dernière minute un air bnb avec vue sur les bateaux. De quoi nous dépayser et faire une cure de iode.
On comprend très vite pourquoi cette région porte ce joli nom, les plages sont quasiment toutes bordées d’immenses rochers légèrement rosés.  Ajoutez à cela de la végétation en abondance, des hortensias séchés par le soleil et le temps, des sentiers côtiers à perte de vue, et une mer rythmée par les marées.
La Bretagne a ce charme naturel, assez unique selon nous.
Alors si vous aussi le besoin d’authenticité se fait sentir, voici 5 choses à voir et à faire sur la Côte de Granit rose :
1. Se promener sur les sentiers de la presqu’île de Renote. Les panoramas sont à couper le souffle et les plages y sont également sublimes ! Nous avons préféré cette promenade à celle du Sentier des Douaniers  (Ploumanach), les touristes sont beaucoup moins nombreux.
2. La plage de Trestignel et ses cabines colorées. Cette plage fait partie de Perros-Guirec, tout comme le plage de Trestraou.
3. Le Kouign Amann de la maison Héméry à La Clarté. Un des meilleurs que nous avons pu manger !
4. Se perdre dans la forêt de Tonquédec, aux alentours du château.
5. La VRAIE galette bretonne de la crêperie Ty Breizh à Perros-Guirec.
Happy lundi et à très vite par ici
E&C
DSCF1843

 

DSCF1737

DSCF1743

DSCF1753

DSCF1823

DSCF1795

DSCF1771

 

DSCF1824

DSCF1807
DSCF1768

DSCF1769

DSCF1792

DSCF1818

DSCF1774

DSCF1781

DSCF1798

DSCF1806

DSCF1816

DSCF1835

DSCF1838

ON THE ROAD

UN WEEK-END À BORDEAUX

15 juin 2016

un week-end à Bordeaux

Hey you !

Si vous nous suivez sur Instagram vous avez dû voir passer quelques clichés de notre week-end à Bordeaux ! Un passage rapide dans la ville mais qui nous a laissé plein de beaux souvenirs en tête (même si on a connu l’été et l’automne en deux jours seulement). C’est parti pour un cityguide et bonnes adresses !

Départ donc le samedi matin depuis Paris et nous voilà à 12h30 à l’Espace Darwin, notre coup de cœur <3 Ce lieu alternatif regroupe à la fois un espace de co-working, un restaurant et une épicerie bio (on vous en reparle juste après), des espaces associatifs et un skate parc pour les plus sportifs.

Cet espace abandonné s’est transformé en véritable lieu de vie et autant vous dire que si on avait eu plus de temps nous y serions restées la journée à flâner sur la terrasse du Magasin Général. Ce restaurant propose à la carte des pizzas, burgers, salades et autres plats « classiques » cuisinés à partir de produits bio. Pour avoir testé leurs pizzas, c’est un sans faute ! Et on ne parle même pas du décor ! Bref, foncez-y lors de votre prochain passage à Bordeaux, ce lieu vaut le détour.

On profite le Samedi après-midi des 30 degrés pour découvrir la ville à pieds et découvrir ses quartiers incontournables : Saint-Pierre pour son côté historique, les Capucins pour sa grande halle et ses stands de dégustation d’huîtres ou de charcuteries, la Rue Sainte Catherine pour le shopping, les Chartrons pour ses antiquaires, etc.

Des kilomètres dans les baskets, on s’offre une pause sucrée chez Gaston pour y déguster un Paris-Brest revisité. Y a pas à dire le rapport qualité-prix y est excellent !

Petit détour chez Herbes Fauves juste pour le plaisir des yeux. Ce fleuriste en plein cœur de la ville propose dans une ambiance sauvage et quelque peu bohème aussi bien des bouquets champêtres que des plantes de tous types. La déco y est absolument canon !

Le soir, rendez-vous au Gabriel, un des restaurants emblématiques de la ville. Vous avez le choix entre la partie brasserie ou le restaurant gastronomique. Côté brasserie, plusieurs menus à dispo le midi et/ou le soir, on se laisse tenter par une formule Entrée/Plat/Dessert avec vue sur le miroir d’eau et la place de la Bourse. Le petit plus qui ne nous a pas laissé indifférente a été le chariot de desserts, que dire de cette tarte aux agrumes ? Une PERFECTION ! Tout comme le service d’ailleurs, avec une serveuse aux petits soins.

Dimanche matin, direction le marché des Capucins sous la pluie et 15 degrés en moins. On se laisse porter par l’ambiance locale qui y règne, à vous les huîtres ou tapas du sud-ouest !

Balade au jardin public et le long des quais parce que la météo ne nous arrête pas !

On finit ces deux jours sur un déjeuner improvisé à La Pie Colette, adresse découverte un peu par hasard après un double échec à La Cagette et chez Plume. Et bien figurez-vous que le hasard fait plutôt bien les choses, on a adoré cette petite adresse de quartier avec à la carte des plats faits maison et un accueil on ne peut plus chaleureux. On vous la recommande donc :-)

Et parce qu’on ne revient jamais les mains vides, nous voilà armées de cannelés, les vrais ! Direction La Toque cuivrée, LA valeur sûre du cannelé.

Bordeaux, tu nous reverras très certainement bientôt <3

E&C

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux

un week-end à Bordeaux