DANS LES COULISSES DE

DANS LES COULISSES DE BOURGINE

15 juillet 2015

DSCF9369

Cela fait maintenant bien longtemps que nous n’avions pas exploré les coulisses d’une marque n’est-ce pas. Il était temps. Nous voulions surtout vous parler d’une jolie rencontre par une belle journée de canicule, avec Caroline dans sa boutique – atelier du 6éme arrondissement.

On nous a parlé de cette marque au doux nom assez particulier, qui nous interpelle par ces jolies pièces. Ni une ni deux, on organise un rendez-vous pour creuser tout ça.

On papote, on essaye, on rigole. Nous sommes sous le charme de ces pièces fabriquées non loin de chez nous et en très peu d’exemplaires. Et ça on aime ! Porter la jupe que l’on ne retrouvera pas sur 50 filles dans le métro ça n’a pas de prix. Et en parlant de prix, on peut tout à fait craquer pour la robe parfaite ou le trench qui sera parfait pour cet hiver. A méditer.

C’était aussi l’occasion pour Caroline de se prêter au jeu des fameuses questions :

△ Si tu devais nous présenter Bourgine en une phrase ?

Jeune marque féminine, légèrement rétro, j’espère décalée et avec beaucoup trop d’imprimés.

△ Comment est née Bourgine ?

Après une longue gestation, en novembre 2014.

△ L’idée d’ouvrir ta boutique-atelier est arrivée rapidement ?

Oui ! j’avais besoin d’un endroit où travailler un peu sérieusement et par chance j’ai eu cette opportunité dans mon quartier de prédilection. Mon appartement est au dessus, ça me permet de ne jamais sortir de chez moi.

△ Quelles sont tes sources d’inspiration dans la création de nouvelles pièces ?

Un ou deux thèmes trainent dans ma tête pendant quelques temps, j’en choisis un, j’effectue beaucoup de recherches et a partir de là comme je ne fais pas de la rocket science et que mes volumes sont volontairement simples ça s’auto dessine. La partie la plus réjouissante pour moi est le choix des imprimés et des tissus, et leur affectation à une forme.

△ Ta pièce fétiche dans ta nouvelle collection qui sera prête pour septembre ?

Le pantalon vichy a tendance clownesque et le pantalon imprimé d’après un super motif soviétique des années 20.

△ Le vêtement de tes rêves existe-t-il ?

La nuit j’essaie de penser à autre chose.

△ Et si tu étais un vêtement ou un accessoire, ça serait plutôt une robe, un sac, des chaussures …  ?

Une veste en vinyle Courrèges.

△ Chez Cerise sur le Gateau nous sommes très gourmandes, alors on en profite, tu as une bonne adresse à Paris à nous conseiller ?

Yes, Colorova dans le 6e mais je crois que c’est célèbre maintenant.

△ Que pouvons-nous te souhaiter pour cette fin 2015 ?!

La même chose en mieux.

Alors nous, nous avons hâte de découvrir la collection automne-hiver en septembre. En attendant si vous voulez en savoir plus ça se passe ici : BOURGINE

Merci encore à Caroline pour cette jolie découverte ! Et longue vie à Bourgine.

DSCF9351

DSCF9331

DSCF9332

DSCF9357

DSCF9338

DSCF9339

DSCF9361

DSCF9340

DSCF9360

DSCF9344

DSCF9348

DSCF9350

DSCF9356

DSCF9373

E&C

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply