DANS LES COULISSES DE

DANS LES COULISSES DE VANITY BOUM

27 novembre 2014
© Hervé Goluza

Nous sommes certes très influençables – et parfois même irraisonnées – question shopping mais alors là ce fut un VRAI coup de cœur. Ce moment même où Emilie regarde Clémence, Clémence regarde Emilie, un petit sourire en coin pour chacune, pas besoin de parler on se comprend. En même temps une touche vintage à de la déco, vous pensez bien qu’on valide forcément. 
On vous raconte tout. Nous avions découvert via une connaissance les créations d’Adélaïde. De  (très) jolies lampes, gracieuses et féminines, aux airs rétro. Des pièces uniques, faites à la main, créées après de longues ballades dans les vides greniers et brocantes. Adélaïde aime chiner, aime le beau, et trouve à chaque fois la combinaison parfaite entre une applique et un cordon de couleur, à motifs, ou même perlé. On aime beaucoup le mélange de style, entre modernité et rétro. 

Autour d’une grande tasse de café brûlant, dans un décor de rêve, Adélaïde nous a reçu dans son appartement parisien et nous a raconté un peu plus en détails l’histoire de Vanity Boum. 

△ Si tu devais nous présenter Vanity Boum en une phrase ?
Vanity Boum, c’est de la lumière en petite série, précieuse et unique pour la vie de tous les jours.

△ Comment est née Vanity Boum ? 
VB ! est née au gré des promenades sur les bords de Loire où je suis tombée sur des trésors qui m’ont inspirés. Ce doit être la lumière si particulière de cette région qui m’a peut être inconsciemment donnée envie de travailler des objets qui illuminent, reflètent… 

△ Quelles sont tes sources d’inspiration dans la création de nouvelles pièces ? 
Les villes dans lesquelles je vais, les intérieurs des gens qui m’entourent et évidemment des sites comme Pinterest qui regroupent toutes les tendances.

△ Ta pièce fétiche dans la nouvelle collection ? 
Les 2 suspensions dorées qui ont parcouru pas mal de kilomètres avant d’arriver ici !
Je les ai contemplées des jours entiers avant de me décider. Elles n’avaient pas le même look lorsque je suis tombée dessu, elles sont d’abord passées dans les mains délicates d’un petit artisan comme on en fait plus, qui les a carrément sublimées.
Et puis les petits globes de couleurs, et les globes blancs, et les ambrées. Je les aimes toutes je crois…

△ Et si tu étais un objet de déco, plutôt miroir, bougie ou …  ? 
Plein de miroirs, venus des quatre coins du monde. On a déjà une sacrée collection qui raconte une histoire. Ou peut être que je serais une table. Une belle grande table autour de laquelle on se retrouve, on imagine, on crée.

△ L’objet déco de tes rêves existe-t-il ?
Non je ne crois pas et c’est tant mieux ! Il ne me reste qu’à le découvrir ou à l’inventer !

△ Des projets pour 2015 ?
Trouver le temps d’agrandir la collection avec d’autres sortes d’objets. Et travailler de la création pure et dure. Les idées ne manquent pas…

△ Chez Cerise sur le Gateau nous sommes très gourmandes, alors on en profite, tu as une bonne adresse à Paris à nous conseiller ? 
Je fais un peu de pub aux copains, mais j’adore aller prendre l’apéro chez Pratz, petite cave à manger tenue par Tomas (59 rue JB Pigalle – Paris 18). La burrata est à se damner ! Et sa sélection de vin et de charcuterie est délicieuse.
△ Que pouvons-nous te souhaiter pour 2015 ?!
Concrétiser les projets et continuer à offrir ces petites lumières délicates aux personnes qui aiment VB ! J’adorerai aussi collaborer avec d’autres créateurs, mélanger les idées, être en ébullition ensemble et faire naître de jolis objets.
Et puis d’autres envies secretes que j’espère pouvoir développer au printemps 2015.

Encore un immense merci à Adélaïde pour cette rencontre. Un conseil, chères lectrices, n’hésitez pas une seule seconde, chaque pièce est unique, ce serait bête de passer à côté …

© Hervé Goluza
1+1 © Hervé Goluza

Beach Baby © Hervé Goluza

Gold in the air of summer © Hervé Goluza
Météore © Hervé Goluza

Ice Cream © Hervé Goluza

Monica © Hervé Goluza


E&C

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply