ON THE ROAD

UNE FRITE, UNE FOIS !

20 novembre 2013


Cerise sur le Gateau a voyagé ces jours-ci pour aller rendre visite à notre ami d’enfance, Tintin. Nous avons posé bagages à Bruxelles, le temps d’un week-end. 

Destination idéale pour déconnecter à 3h30 de voiture de Paris. On tchin le début de notre court séjour avec une bonne bière fraîche, LA BASE. 

Au programme du week-end : relax, ballades et découvertes culinaires. Oui, découvertes car, sait-on jamais, leurs gaufres n’ont peut-être pas le même goût que « chez nous ». 
Bruxelles est une ville très agréable à visiter car tout se fait à pied, du moins la visite des principaux quartiers et monuments à voir. Avec un ciel bleu comme nous avons eu, raison de plus pour arpenter les rues, ciao les transports en commun. 

Petit récit de notre week-end, quartier par quartier, avec quelques adresses coup de coeur

 L’îlot central avec THE Grand-place, inrattable à Bruxelles de par son immensité et sa beauté. L’hôtel de ville se mêle au milieu d’anciennes maisons de corporation. Amateurs de style baroque vous serez ravis. 
On prend sur soi face à la foule de touristes, cela vaut le coup, croyez-nous ! Pour tout vous dire, on a même joué les touristes en dégustant une bière au soleil, avec vue sur la Grand-place et son marché aux fleurs

L’expérience gustative démarre (on ne pèse pas nos mots). Tout pleins de chocolatiers tiennent boutique autour de cette place, dont la biscuiterie Dandoy (31 rue au Beurre), maison belge du 17ème siècle où ça sent bon le spéculos, la cannelle et le beurre. 

Petit stop déjeuner Chez Léon (Rue des Bouchers). Oui, oui, il s’agit bien là du Léon de Bruxelles que vous connaissez. Mais attention, pas n’importe lequel puisque c’est le premier restaurant de la chaîne a avoir ouvert, en 1893. 
Rien de tel qu’un classique, le moules-frites et une bonne bière (Attention à boire avec modération). Et très bonne surprise, les moules sont beaucoup plus « goûtues » que chez notre Léon parisien. Elle est là la différence. 


♡ Le quartier de la Bourse, non loin de la Grand-place. On y retiendra un des meilleurs salons de thé que nous avons pu tester : A.M Sweet (4 rue des Chartreux). 
On oublie très vite la foule de dehors, ce salon de thé est un havre de paix. Les propriétaires y sont pour beaucoup, personne ne nous bouscule, on peut y déguster une sélection très variée de thés Mariages Frères. Dommage que nous finissions tout juste notre marmite de moules-frites, les pâtisseries ont l’air dingo. 


♡ Le quartier Saint-Jacques avec le fameux gamin qui fascine toujours autant de monde :  le Manneken-Pis. Vous allez nous trouver snobes mais nous ne comprenons toujours pas pourquoi toute cette foule devant cette statuette (toute petite en plus, seulement 61 cm, shame on it). Ce gamin en train d’uriner représente, à ce qu’il parait, l’indépendance d’esprit des Bruxellois. Why not. 

Petit réconfort après une telle déception devant ce tout petit bonhomme, les fraises au chocolat de chez Godiva (juste en face du Manneken-Pis), renommée internationale dans le monde magique du chocolat. Et fournisseur officiel de la cour de Belgique, s’il vous plait ! 


♡ La place de Brouckère, avec son joli Passage du Nord (1 boulevard Adolphe-Max). Une galerie commerçante comme il en existe plusieurs à Bruxelles, qui abrite tous types de commerces, plutôt haut de gamme. Un passage très lumineux de par ses verrières où il fait bon flâner. 

On poursuit la ballade, toujours dans ce quartier, avec le Théâtre royal de la Monnaie, prestigieuse maison d’opéra. 

Et pour (presque) finir quelques clichés pris à la volée, pour le plaisir des yeux. Le street art, on aime ça. Et les gaufres, encore plus.  


Cette fois-ci, c’est la bonne. Mots de la fin : hamburger de folie. Pour le déguster il faut aller à L’amour fou (185 chaussée d’Ixelles). 
Du home made, du vrai, avec du pain fait maison, des frites aussi, et de la viande hachée le matin même. Ah oui, et les sauces sont artisanales aussi. Bref, le pied. On n’a même pas pris le temps de faire des photos de l’intérieur, très bobo, très Marais. Mais croyez-nous sur parole, l’Amour fou vaut le détour. 
(Un grand merci à Caroline, et son joli blog, qui nous a beaucoup inspirées pour organiser notre séjour belge : http://www.dreamsarepicturingtheworld.com). 

Bon retour à la réalité !
E&C

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply